Évaluations professionnelles

Évaluation neurodévelopementale
et programme d'activités neurodévelopementales

Traitement avec neurofeedback


Évaluations professionnelles

Nous vous présentons différentes options selon vos besoins (les difficultés que présente votre enfant, votre désir de mieux comprendre ses difficultés et le besoin d'un diagnostic officiel) et selon vos moyens financiers.

Évaluation neuropsychopédagogique

Peut inclure :
* Une évaluation des fonctions intellectuelles, du développement neurologique, de l'intégration sensorielle, du rendement scolaire (lecture, orthographe, compréhension de l'écrit, arithmétique et résolution de problèmes), l'analyse des caractéristiques de la dyslexie et du traitement d'information relié à l'apprentissage (incluant la mémoire à long terme et à court terme)
* Les difficultés de l'attention sont analysées au moyen de questionnaires pour les parents et les professeurs, ainsi que des moyens plus objectifs : un test de performance continue fait à l'ordinateur et l’électro-encéphalogramme quantitatif (EEGq).

Consultez les articles
Consultez les listes de caractéristiques

* 6-7 heures d'évaluation
* 2 heures d'entrevue avec les parents pour expliquer les résultats

Évaluation de la lecture et de l'écriture pour cerner certaines caractéristiques de la dyslexie

* Cette évaluation courte n'établit pas un diagnostic mais guide les parents dans leur intervention auprès de leur enfant (par exemple, en ce qui concerne le programme à utiliser).

Consultez l'article sur la dyslexie
Consultez les listes de caractéristiques

* 1 heure d'évaluation
* 1 heure avec les parents

Analyse des difficultés de l'attention

* Des mesures objectives nous permettent de mieux cerner les forces et les difficultés du client. Les commentaires des parents et des professeurs sont d'abord receuillis au moyen de questionnaires.
* Un test à l'ordinateur permet d'identifier son degré d'attention et d'impulsivité face à une tâche répétitive (test de performance continue).
* Les ondes du cerveau sont ensuite observées en utilisant l’électro-encéphalogramme quantitatif (EEGq).
Consultez les articles
Consultez les listes de caractéristiques
* 1 heure de test
* 1 heure de consultation avec parents

Courte évaluation de l'apprentissage scolaire et du traitement d'information

* 1/2 heure de test
* 1/2 heure d'entrevue avec parents


Évaluation neurodévelopementale et programme d’activités neurodévelopementales

Rationnel :

Les difficultés d’apprentissage et d’attention résident dans l'inefficacité de certaines fonctions du système nerveux central. Une interruption du développement naturel du système nerveux central (SNC) mène à une organisation incomplète du cerveau, ce qui empêche l’enfant d’atteindre son potentiel maximum.

Évaluation :

Dr. Temple Fay, Glen Doman et Carl Delacato sont des géants dans le domaine des interventions pour améliorer le processus d’apprentissage et les interventions au niveau de l’attention. Ils ont développé un profil de développement qui nous permet d’analyser les fonctions du SNC en relation aux domaines de la vision, de l’audition, de la tactilité, de la mobilité, du langage et de l'habileté manuelle.

Programme :

Il a pour but de stimuler le cerveau et les fonctions de l’apprentissage et de l’attention. Après une évaluation de ces fonctions, un programmme individualisé est bâti pour activer le cervau à intégrer plus efficacement les fonctions sensori-motrices et cognitives. Le programme est administré à la maison.

Ré-évaluation :

Une ré-évaluation du progrès est faite chaque trois mois, suivie d’un nouveau programme.

* 1 heure d'évaluation
* 2 heures d'entrevue avec les parents pour communiquer les résultats et donner une formation pour administrer le programme individualisé

Consultez l'article sur le neurodéveloppement et l'article sur les réflexes
Consultez les listes de caractéristiques

Le « test du bonhomme » est très utile pour mesurer le progrès du développement de l'enfant. Le test est analysé avec un système de normes quantitatives. On demande à l'enfant de se dessiner lui-même. Le dessin, pour les plus jeunes enfants, présente une occasion de projeter sur papier leur perception d'eux-mêmes dans l'espace. Les normes utilisées permettent de comparer leur niveau de développement avec celui d'autres enfants de leur âge, mais aussi de comparer leur niveau de développment par rapport à eux-mêmes, sur une période de temps définie. Ce qui suit est un exemple du changement que l'on peut observer suite à un programme d'activités de neurodéveloppement.

  premier dessin     deuxième dessin

Le premier dessin à gauche a été fait quand l'enfant avait 7 ans et demi. Les normes utilisées révèlent un développement qui équivaut à ce qu'on devrait s'attendre d'un enfant de 4 ans et demi. L'enfant n'a pas conscience de ses bras ou de ses pieds et sa perception de son corps est très immature. Le dessin de ses yeux se limite à des points et il ne dessine pas d'oreilles. Ces résultats placent cet enfant à un niveau plus bas que le premier rang centile. En d'autres mots, il y a plus de quatre-vingt-dix-neuf enfants sur cent qui ont un développement de leur image de soi plus élevé que cet enfant.

Le deuxième dessin à droite est très différent. Le dessin a été fait quinze mois plus tard (1 an et 3/4, il avait presque 9 ans) après avoir travaillé avec un programme d'activités de neurodéveloppement. L'enfant se dessine avec la conscience de ses bras et de ses jambes. Son corps, beaucoup mieux proportionné, porte maintenant des vêtements et ses pieds reposent sur le sol. Non seulement ses yeux sont bien détaillés, mais ses oreilles sont maintenant dessinées et même ses dents réflètent un éclat. Les normes le placent au niveau du quatre-vingt-dix-huitième rang centile. En d'autres mots, il n'y a maintenant que deux enfants de son âge sur cent qui ont une meilleure perception d'eux-mêmes. Ses résultats le placent à un niveau équivalent à un enfant de 12 ans.

Traitement avec neurofeedback

But:
* Permettre au client de changer sa façon de concentrer son attention. La formation aide le client à développer son habileté de maintenir son attention lorsqu'il le désire et ce, sans médication.

Recherche :
* Le neurofeedback est l'objet de recherches universitaires depuis plus de vingt-cinq ans.

Résultats :
1. Le neurofeedback a des résultats aussi concluants que la médication dans le traitement des troubles de l'attention.
2. Il améliore considérablement l'intelligence, les performances scolaires et le comportement.
(Lubar 1991-1996)

Qu'est ce que le neurofeedback ?
Le cerveau produit de l'électricité et des ondes de différentes fréquences. Un ordinateur traduit cette information électrique (EEG) en images sur l'écran. On traduit ensuite les résultats de l'électro-encéphalogramme quantitatif (EEGq) en informations que le client peut comprendre. Les gens atteints de trouble de l'attention produisent des ondes lentes et ont tendance à « décrocher » plus facilement. Le neurofeedback est semblable à un entrainement en gymnastique. Il entraine les réseaux du cerveau à produire moins d'ondes lentes et plus d'ondes plus rapides, ce qui permet à la personne de mieux se concentrer. Le biofeedback est aussi utilisé pour s'assurer d'un bon fonctionnement physiologique qui améliore le temps de réaction et la précision de la réponse.

Consultez l'article sur le neurofeedback

Fréquence : 2 fois par semaine ou plus

Durée : variable selon la gravité du cas


 
   
 

© 2001-2014. Dernières modifications - Septembre 2014